Netflix, et après ?
Samedi 18 octobre - 9h00 à 12h00 au Grand-Théâtre
Depuis le 15 septembre, le géant américain de la SVOD diffuse désormais en France. Cela va-t-il finalement tout changer ? Quels rapports entretient-il avec les ayant-droits français ? Avec l’Etat ? Avec ses concurrents ? Les alternatives françaises – existantes ou encore à créer – trouveront-elles finalement leur place ?

L’arrivée de Netflix en France, en particulier, est symbolique du développement d’acteurs à économie mondialisée qu’il est difficile d’appréhender par la régulation nationale. L’accès à nos marchés pour ces géants internationaux, facilité par le numérique, rend de plus en plus complexe la mise en place de règles du jeu pour la création cinématographique.

Quelles pistes peut-on imaginer pour inciter ces nouveaux diffuseurs à être vertueux vis-à-vis de la diversité du cinéma, alors que rien n’oblige ceux qui émettent depuis l’extérieur de nos frontières à respecter notre régulation ? Le conventionnement volontaire, piste longuement étudiée depuis la publication du rapport Lescure, est-il encore susceptible d’être suffisamment incitatif, alors que la neutralité du net ne permet pas d’avantager ces services, et que la chronologie des médias n’oblige théoriquement pas les acteurs installés à l’étranger ? Est-il suffisant pour assurer la participation des plateformes numériques au juste niveau de financement de la création qu’elles diffusent? La chronologie des médias peut-elle redevenir un outil d’amélioration de la diffusion des films et d’incitation aux pratiques vertueuses ?

Par ailleurs, quel impact de ces acteurs du net peut-on attendre sur les marchés existants de la télévision ou de la vidéo ?

L’hypothèse du développement massif de la SVOD ne doit-elle pas faire craindre un écrasement du prix consenti pour l’accès aux œuvres ? Ou sera-t-elle enfin une alternative payante au piratage – qui doit encore être enrayé ?

Quelles sont les initiatives de nos leaders nationaux de l’audiovisuel et du cinéma pour appréhender ce nouvel ordre des choses ?

Animé par :
Laurent Cotillon, Rédacteur en chef du Film Français

Avec :
Manuel Alduy, Directeur Général de CANAL OTT 
Vincent Grimond, Président de Wild Bunch 
Christopher Libertelli, Vice-Président et Responsable des politiques publiques de Netflix
Marc Missonnier, Président de Fidélité Films, Président de l’APC 
Marc Tessier, Administrateur de Vidéofutur Entertainment Group

DOCUMENTATION

Note préparatoire – Débat Netflix

Revue de presse – Débat Netflix

SUIVRE LE DEBAT EN DIRECT SUR DAILYMOTION