06-08 novembre 2019

Professionnels

Les intervenants

Jeanne HERRY

Réalisatrice, Co-Présidente des Rencontres Cinématographiques de Dijon 2019

Jeanne Herry fait ses premières armes dans une école de théâtre à Londres. Peu après son retour en France, elle décroche une place au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. 

Et c’est donc en tant qu’actrice que Jeanne Herry, qui a tourné pour la première fois en 1990 dans Milou en mai de Louis Malle, débute sa carrière. Elle apparaît également dans les séries Maigret et Clara Sheller en 2002 et 2005 avant de se tourner vers la mise en scène, puis l’écriture. 

En 2005, elle publie un premier roman, “80 étés”. Puis elle s’attaque à l’écriture d’un scénario de long-métrage: Elle l’adore, qui réunira à l’écran Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte quelques années plus tard. Cette comédie dramatique lui vaut d’être nommée aux César 2015 dans la catégorie Meilleur premier film, tandis que Sandrine Kiberlain est nommée dans la catégorie Meilleure actrice. 

Jeanne Herry enchaîne en 2016 avec la mise en scène de "L'or et la paille" de barillet et Gredy, au Théâtre du Rond-point, puis à la réalisation de la célèbre série Dix pour cent (épisodes avec Juliette Binoche et Isabelle Adjani). 

En 2018, elle signe le long-métrage Pupille qui obtient 6 nominations aux Césars 2019.

Crédit photo : Trésor Films et Chi Fou Mi Productions.

Cédric KLAPISCH

Cinéaste de L'ARP, Co-Président des Rencontres Cinématographiques de L'ARP 2019

Né le 4 septembre 1961. Scolarité au lycée Rodin à Paris. Hypokhâgne et khâgne au lycée Lakannal, licence de cinéma à Censier (Paris III), maîtrise de cinéma à Saint Denis (Paris VIII). A 23 ans, il part à New York faire un Master dans une école de cinéma (Tisch school of the arts, New York University) pendant deux ans.

De retour en France en 1985, Il débute sa carrière comme électricien sur des tournages puis réalise plusieurs courts métrages qui gagnent de nombreux prix dans des festivals. Son court métrage Ce qui me meut (réalisé en 1987) donnera son nom à sa maison de production. 

En 1991 il réalise son premier long métrage Riens du tout qui sortira en 1992. Il a réalisé à ce jour 13 longs métrages, Riens du tout, Le péril jeune, chacun cherche son chat, Un air de famille, Peut-être, l’auberge espagnole, Ni pour ni contre, Les poupées russes, Paris, Ma part du gâteau, Casse-tête chinois, Ce qui nous lie et Deux Moi.

Il a également réalisé plusieurs documentaires et a participé au lancement d’une série télé : Dix pour cent en étant directeur artistique de la première saison et en réalisant les premiers épisodes. Cédric Klapisch est aussi le co-fondateur de LaCinetek avec Pascale Ferran, Laurent Cantet et Alain Rocca (plateforme VOD mettant en avant les films « classiques »), et est membre de L'ARP depuis 2011. 

Crédit photo : Emmanuelle Jacobson-Roques


David ASSOULINE

Sénateur de Paris
Vice-président du Sénat
Membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication

David Assouline est né au Maroc le 16 juin 1959. Militant actif durant ses années étudiantes, porte-parole de la coordination nationale contre le projet de loi Devaquet, fondateur des mouvements Faut pas décoder et Stop la violence, David Assouline a d'abord appartenu à la LCR avant de rejoindre le PS en 1995. Il en deviendra rapidement secrétaire national, tout en étant, en 2002, cofondateur du Nouveau Parti socialiste. Depuis octobre 2004, David Assouline est sénateur de Paris. Il est également conseiller à la Mairie de Paris et membre du CNC. 

Photo : DR

 

 

Nicolas BARY

Cinéaste de L'ARP

Né le 28 novembre 1980, Nicolas a grandi au sein d’une famille de musiciens.

Il commence sa carrière produisant et réalisant de nombreux courts métrages, notamment Judas, en 2004. À l’âge de 26 ans, il réalise son premier film, Les Enfants de Timpelbach, adapté du roman d’Henry Winterfeld. Le film sort en 2008 en France, ainsi que dans plus de 35 pays. La même année, il fonde sa propre société de production, Les Partenaires.

En 2012, il lance son deuxième film Au Bonheur des Ogres, adapté du best-seller de Daniel Pennac.

Il sort en septembre 2017 son dernier film, Le Petit Spirou, une adaptation de la célèbre bande dessinée belge.

Si le travail de Nicolas était plus axé sur l’enfance dans ses premiers films, il est à un tournant dans sa voie artistique et développe actuellement des projets dans un univers plus sombre.

Photo : DR

Aurore BERGÉ

Députée (LREM) des Yvelines
Rapporteure du projet de loi sur la réforme de l'audiovisuel

Députée des Yvelines et porte-parole du groupe La République en Marche à l'Assemblée nationale, Aurore Bergé est membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation.

Diplômée de Sciences Po Paris en Master Affaires Publiques, elle a travaillé pendant 8 ans dans le secteur privé au sein d'agences conseil en communication en parallèle d'un engagement politique. Coordinatrice de la campagne digitale d'Alain Juppé, elle rejoint Emmanuel Macron après la primaire de la droite et devient l'une de ses porte-parole de campagne.

Aurore Bergé a recemment été nommée rapporteure du projet de loi sur la réforme de l'audiovisuel

Photo : DR

Guillaume BOUTIN

Fondateur et Président de SensCritique

Guillaume Boutin aime les médias et l’entertainment. Il fait ses débuts chez MCM, la chaine musicale, puis rejoint le groupe Canal+ en 2000 pour accompagner le développement du media sur le web. En 2002, il rencontre les 2 fondateurs du site Gamekult.com, auxquels il s’associe pour notamment mettre en place la monétisation du site. Après la vente du site au groupe CBS, les 3 associés créent en 2011 la plate-forme SensCritique.com.

Avec plus de 100M d’avis, SensCritique est aujourd’hui la 1ère plateforme d’avis sur l’entertainment en France.

Photo : DR

Frédéric BRILLION

Producteur, Epithète Films
Président de l'Union des Producteurs de Cinéma

Frédéric Brillion crée Epithète en 1985 avec Gilles Legrand. Epithète a d’abord produit des clips vidéo, des publicités et des dessins animés pour la télévision. Son premier long métrage, Blanc d’Ebène, du réalisateur Cheik Doukouré, est sorti en 1992. Depuis, de nombreux autres films ont vu le jour (coproductions internationales, adaptations d’œuvres ittéraires, opéras visuels…). Aujourd’hui, l’activité d’Epithète est entièrement consacrée aux films de cinéma : production, bien sûr, mais aussi édition DVD, gestion de catalogue, édition musicale, etc.

Frédéric Brillon à notamment produit Jean-Pierre Jeunet (L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet, 2013 ; Micmacs à tire-larigot, 2008) ; Patrice Leconte (Ridicule, 1996 ; La Veuve de Saint Pierre, 2000 ; Dorora, ouvrons les yeux, 2004) ou récemment  la trilogie Belle et Sebastien (Nicolas Vanier, 2012, 2014, Clovis Cornillac, 2017), ou encore Les Bonnes Intentions de Gilles Legrand (2018)

Photo : DR

Pierre-Antoine CAPTON

Co-fondateur et Président du Directoire de Mediawan

Après avoir commencé sa carrière sur les plateaux TV, Pierre-Antoine Capton se lance dans l’entreprenariat et monte sa société de production audiovisuelle en 2001.

En 15 ans, il a développé le Groupe Troisième Oeil, devenant le premier producteur indépendant de flux en France.
Il s’est imposé sur ce marché compétitif grâce à de nombreuses émissions de qualité telles, C à Vous, leader en access prime time chaque soir, Les Carnets de Julie, Des racines et des Ailes ou plus récemment le documentaire Coulisses sur la campagne d’Emmanuel Macron.

Ayant assisté à la concentration du marché et, convaincu que la qualité des contenus sera de plus en plus déterminante pour se démarquer et dessiner l’avenir de l’audiovisuel, il s’est associé à Xavier Niel et Matthieu Pigasse en 2016 afin de créer Mediawan.
La société a vu son entrée en bourse couronnée de succès en 2017 et s’attèle à regrouper les meilleures sociétés, les meilleurs talents et les meilleurs contenus afin de devenir leader sur le marché européen.

Photo : DR

Jean-François CAMILLERI

Président d'Echo Studio

Jean-François Camilleri était auparavant Président The Walt Disney Company France, Benelux, Afrique Francophone entre 2009 et 2019. Dans ses fonctions, Camilleri était responsable de toutes les activités (hors Disneyland Paris) de Disney dans ces pays: cinéma, chaînes TV, produits dérivés, comédies musicales, musique, DisneyStore, édition (presse et livres)…
Depuis 2008, Jean-François Camilleri était également General Manager et Fondateur de Disneynature, label de production de film nature et animaliers pour le grand écran. Ainsi, il a produit pendant ces dix années FELINS, CHIMPANZES, LES AILES POURPRES, GRIZZLY, BLUE, entre autres.
De 2004 à 2009, Camilleri fût président de Buena Vista International France, en charge de la distribution des films de Disney en France. Pendant cette période, Camilleri a co-financé et distribué également des films français: La Marche de l’Empereur, Le Renard et l’Enfant, le Premier Cri puis plus tard, SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE et MON MAITRE D’ECOLE. De 1992 à 2004, Jean-François Camilleri fût directeur marketing puis directeur général de Gaumont Buena Vista International, en charge de la distribution des film de Gaumont et Disney en France. De 1990 à 1992, il était responsable des campagnes de publicité des films Disney à l’international, basé à Los Angeles. Jean-François Camilleri est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Il est l’auteur de LE MARKETING DU CINEMA (éditions Dixit) et PUTAIN DE FILM (édition Balland). Il a été commissaire d’exposition de MYIAZAKI/MOEBIUS au Musée de la Monnaie de Paris (2003). Il est membre du comité de direction de l’association Panthera, Président d'Honneur de l’association LES VILLAGES ENCHANTES.

Audrey DIWAN

Cinéaste de L'ARP

Après des études de journalisme et de sciences politiques, Audrey Diwan a débuté sa carrière dans la littérature. Editrice chez Denoël, elle publie aussi des romans, comme La fabrication d'un mensonge. Livre qui reçoit, à Saumur, le prix Chabrol, des mains de ce dernier. Son chemin se dirige alors vers l'écriture scénaristique. De série d'abord, elle collabore avec Eric Rochant sur Mafiosa, puis co-écrit plusieurs long-métrages, dont La French et HHhH. Avant de se lancer comme réalisatrice avec Mais vous êtes fous, film dans lequel jouent Céline Sallette et Pio Marmaï. 

Photo : DR

Marie-Laure DARIDAN

Directrice des relations institutionnelles, Netflix France

Marie-Laure Daridan est Directrice des relations institutionnelles de Netflix France depuis février 2019. Elle occupait des fonctions similaires chez Apple depuis 2014 après avoir été Responsable des relations institutionnelles de I’Institut National de l'Audiovisuel (INA) entre 2012 et 2014. Elle a débuté dans le secteur des relations presse avant de rejoindre le cabinet de conseil Affaires Publiques Consultants à sa création en 2004 et jusqu'en 2012, accompagnant des entreprises et des organisations professionnelles dans leur communication institutionnelle, notamment dans les secteurs des médias, du numérique et des industries culturelles. Marie-Laure est diplômée de Sciences Po Paris et titulaire d'un master en relations internationales de l’Université de Westminster à Londres.

Photo : DR

Delphine ERNOTTE-CUNCI

Présidente Directrice Générale, France Télévisions

Diplômée de l’École Centrale Paris, Delphine Ernotte Cunci a débuté sa carrière à France Télécom comme analyste financier puis comme ingénieur économiste à FTR&D.
Elle a ensuite travaillé dans la distribution en tant que Directeur des boutiques de Paris et Directeur Général de la filiale SDR entre 2000 et 2004.
Cette année-là, elle est nommée Directrice Régionale Centre Val de Loire.
En juillet 2006, Delphine Ernotte Cunci prend la direction de la Communication Commerciale et du Sponsoring France.
En mai 2008, elle devient Directrice Commerciale France et assure à partir de juillet 2009 les fonctions de Directrice Grand Public France.
Nommée le 6 avril 2010 Directrice Exécutive, adjointe des Opérations France, Stéphane Richard lui confie ensuite le 1er mars 2011 l’entière direction opérationnelle d’Orange France. En octobre 2011, elle est également nommée Directrice Générale Adjointe du Groupe France Télécom.

Le 23 avril 2015, elle est nommée Présidente de France Télévisions.

Elle est aujourd’hui administratrice du Groupe Suez environnement, Présidente du Conseil d’Administration de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, membre du Conseil d’Administration de l’École Centrale Supélec Paris et membre du Conseil d’Administration du « Centquatre ». 

Photo : DR

Marie-Christine DESANDRÉ

Exploitante, Présidente de CINEO

Marie-Christine Desandré est exploitante privée indépendante. Elle dirige sa société d'exploitation "LOFT cinemas", qui possède un complexe de 7 salles à Châtellerault dans la Vienne et un cinéma de deux salles à Amboise en Indre et Loire.

Marie Christine Desandré est également présidente de CINEO, association et syndicat de cinémas privés de la petite, moyenne et grande exploitation, regroupant 600 écrans et 20 millions de spectateurs et qui milite, entre autres, pour la reconnaissance et la préservation de l'exploitation privée dans les villes de moins de 50 000 habitants

Elle est également membre de la commission de réflexion de la FNCF depuis 2008 ; membre du comité de concertation numérique au CNC depuis 2010 et membre de l'observatoire de la petite et de la moyenne exploitation crée fin 2017.

Crédit photo : DR

Isabelle GIORDANO

Présidente du comité stratégique du Pass Culture et Présidente de l'association Cinéma pour tous

Isabelle Giordano est journaliste et a fait ses premiers pas dans la presse écrite avant de partager son amour du cinéma pendant plus de dix ans sur Canal Plus. Elle a été pendant plusieurs années productrice et rédactrice en chef pour la télévision et la radio (France TV, Arte, France Inter). De 2013 à 2019, elle a été la Directrice Générale d’UniFrance Films, en charge de promouvoir le cinéma français sur la scène internationale. Elle a été nommée en juillet 2019 Présidente du Comité Stratégique chargé de la mise en place du Pass Culture. Elle a par ailleurs publié plusieurs ouvrages sur le cinéma et la politique, le dernier en date consacré à la filmographie d'Alain Delon (editions Gallimard). 

Elle a créé Cinéma pour tous en 2006, association qui organise chaque mois dans plusieurs villes de France des projections-débats pour les jeunes des quartiers prioritaires. En avril 2019,  le premier concours Eloquentia x Cinema Pour Tous voit le jour, permettant notamment au lauréat de monter sur les marches de Cannes.

Photo : DR

Régine HATCHONDO

Directrice Générale d'Arte France et Vice-Présidente de ARTE GEIE

Régine Hatchondo a été Administratrice du théâtre national de Chaillot (1986 à 1994) sous la direction de Jérome SAVARY. De 1994 à 2002, Régine Hatchondo est Secrétaire générale du forum des images et de la quinzaine des réalisateurs, avant d'être Déléguée de la mission cinéma puis Conseillère Culture aux côtés de Bertrand Delanoë jusqu'à 2009. De 2009 à 2013, Régine Hatchondo devient Directrice générale d'Unifrance films, avant de revenir à la ville de Paris comme Directrice des affaires culturelles, puis de rejoindre Matignon en tant que Conseillère culture et communication auprès du premier Ministre.

De janvier 2016 à mai 2018, Régine Hatchondo est Directrice générale de la création artistique au ministère de la culture et de la communication. Le 1er août 2018, Régine est nommée Directrice générale d’ARTE France et désignée le 10 octobre 2019, Vice-présidente du Comité de gérance d’Arte GEIE.

Photo : DR

Pierre JOLIVET

Cinéaste, Président de L'ARP

Après une carrière de sketchman avec son frère Marc, en 1983, Pierre Jolivet co-scénarise, co-produit et joue dans Le Dernier Combat, premier long-métrage de Luc Besson. Les deux hommes retravailleront ensemble sur Subway en 1985, année de la sortie du premier film de Pierre Jolivet comme réalisateur, Strictement personnel, thriller nommé au César de la Meilleure première oeuvre. Il réalisera par la suite notamment Le Complexe du Kangourou (1986), Force majeure (1988), Ma Petite Entreprise (1999), Je crois que je l’aime (2008), Jamais de la vie (2015), Les Hommes du Feu (2017) et récemment Victor et Célia (2019).

Photo : DR

 

David KESSLER

Directeur d'Orange Content

Né en 1959, David Kessler est Conseiller d’Etat.
Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint Cloud et de l’Ecole nationale d’Administration, il a enseigné la philosophie après l’Agrégation. Après un début de carrière au Conseil d’Etat, il a alterné des fonctions de Cabinet (Conseiller pour la culture et la communication de Lionel Jospin, Premier ministre, et de François Hollande, Président de la République, Conseiller pour la culture, l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche de Bertrand Delanoë, Maire de Paris) et des responsabilités dans le secteur des médias et du cinéma. Directeur général du CSA puis du Centre national du Cinéma, France Télévisions, Directeur de France Culture, Directeur de la publication des Inrockuptibles et du Huffington Post.

Il a rejoint Orange en décembre 2014 comme directeur général d’Orange Studio (production de films) et conseiller de la direction générale d’Orange pour la stratégie médias et contenus. Il dirige actuellement Orange Content, qui regroupe l’ensemble des activités du Groupe Orange en matière de contenus, et ses filiales : Orange Studio, la chaîne OCS et les plateformes de diffusion d’OPTV.

Photo : DR

Abdelilah LALOUI

Président de l'association Tous Curieux

Abdelilah Laloui est étudiant à Sciences Po. Il a fondé l’association « Tous curieux » pour permettre de favoriser l’accès à la culture aux jeunes qui en sont éloignés. Son association intervient dans les collèges et lycées zep de la région parisienne. L’association est implantée dans 4 écoles dont Sciences Po et L’Ecole du Louvre. En 2018, il faisait partie de l’équipe parlementaire du député Christophe Bouillon. En février 2020, il publiera un ouvrage chez les éditions JC Lattes à propos de son cheminement personnel vers la Culture. 

Photo : DR

Guillaume LAURANT

Scénariste

Après une scolarité laborieuse Guillaume Laurant exerce divers métiers dès l’âge de 18 ans : manœuvre, manutentionnaire, saisonnier, chauffeur livreur, coursier, serveur et autres.
A 24 ans il se lance dans l’écriture d’un roman et intègre une troupe de théâtre amateur. Il écrit plusieurs pièces, dans lesquelles il est également acteur. Un scénario de moyen métrage, envoyé par la poste à Jean Pierre Jeunet lui vaut de contribuer aux dialogues du film La Cité Des Enfants Perdus. A partir de là, il ne cesse d’écrire, alternant oeuvres romanesques et cinéma.

Membre du conseil du SCA (Scénaristes de Cinéma Associés), il est l'auteur récemment des scénario de Raoul Taburin (Pierre Godeau, 2019) ou de J'ai perdu mon corps (Jérémy Clapin, 2019)

Photo : DR

Michel LECLERC

Cinéaste de L'ARP

 

Membre de L'ARP depuis 2018, Michel Leclerc est notamment l'auteur du Nom des gens (César du meilleur scénario original 2010), de Télé Gaucho (2012), ou récemment de La Lutte des Classes (2019)

Photo : DR

Nathalie MARCHAK

Cinéaste, Vice-Présidente de L'ARP

Parallèlement à des études de droit, Nathalie Marchak suit pendant trois ans la formation de  l’école d’art dramatique Périmony à Paris.  Elle  joue  dans des petites salles au théâtre  (Morphine,  de Mikhaïl Boulgakov). Au cinéma, elle est découverte lors d’essais sauvages par Claude Lelouch qui lui donne un petit rôle dans son film Les Parisiens. Elle fait aussi une apparition dans Les Poupées Russes de Cédric Klapisch à qui elle confie son désir de mise en scène. Il l’encourage à partir étudier  la réalisation à New York University, ce qu’elle fait en 2004 et dont elle revient diplômée en réalisation. De retour  en France, elle accompagne  en  production  la  réalisation  d’un  moyen  métrage  (Le  Livre des Morts de Belleville, de JJ  Joudiau, avec Bernadette Lafont, diffusé  sur Arte). Parfaitement anglophone, elle veut retourner aux Etats-Unis et bénéficie alors d’une bourse d’écriture  (bourse  du mérite Sachs) à l’université de Harvard pour l’écriture de son premier long-métrage. Elle est également diplômée en droit de l’Université de Harvard, membre du barreau de New-York et diplômée de l’ESSEC. Elle a réalisé plusieurs court-métrages dont le dernier, Happy New Year, préacheté par OCS, diffusé en salles de cinéma, est en cours de sélection dans les festivals. Son premier long-métrage Par Instinct dont elle est l’auteur du scénario original et la réalisatrice, avec dans les rôles principaux Alexandra Lamy, Sonja Wanda et Brontis Jodorowsky est sorti en salles le 15 novembre 2017 au cinéma. Elle développe en ce moment plusieurs long-métrages pour le cinéma : l’un, adapté du roman Le Dernier des Nôtres d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre (Grand Prix du Roman de l’Académie Française) et l’autre d’après une histoire originale intitulé « Ex.filtrés ». Elle est aussi la créatrice de la série Les Siffleurs en développement avec France 2, produit par Thomas Anargyros pour Storia TV qu’elle réalisera à  l’été 2019.

Marie MASMONTEIL

Productrice - Elzevir Films, Vice-présidente longs-métrages du SPI

Diplômée de Science Po Paris et de l’ENA (promotion Michel de Montaigne), Marie Masmonteil a été chargé de mission au CNC, puis conseillère technique de la Ministre de la Communication Catherine Tasca. Après avoir dirigé la société Capa Drama, qui produit des téléfilms pour M6 et Canal Plus, elle fonde en 1993, Elzevir Films. Marie Masmonteil a notamment produit La source des femmes (2011) de Radu Mihaileanu, et Tous au Larzac (2011) de Christian Rouaud, Gett - Le procès de Viviane Amsalem (2014) de Ronit Elkabetz et Shlomi Elkabetz ou encore récemment Grand Froid ou La Fête est Finie (2017) de Gérard Pautonnier. Aujourd’hui Présidente d’Honneur du Syndicat des Producteurs Indépendants (SPI), elle en a été présidente de 2001 à 2005 puis de 2009 à 2017.

Photo : DR

Roch-Olivier MAISTRE

Président du CSA

Président de chambre à la Cour des comptes et Rapporteur général du comité du rapport public et des programmes de la Cour des Comptes, Roch-Olivier Maistre préside le CSA depuis le 4 février 2019. Son mandat prendra fin en janvier 2025.
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, titulaire d'une licence de Sciences Economiques et ancien élève de l’École nationale d’administration (1982), Roch-Olivier Maistre est administrateur de la Ville de Paris de 1982 à 1986. Il rejoint ensuite le cabinet de François Léotard, ministre de la Culture et de la Communication, en tant que conseiller (1986-1988).
Entre 1988 et 1991, Roch-Olivier Maistre est sous-directeur des Affaires économiques à la direction des finances et des affaires économiques à la Ville de Paris, puis directeur du cabinet du secrétaire général. Il occupe ensuite le poste de directeur général de la Comédie-Française (1993-1995) avant de devenir secrétaire général du Conseil de Paris (1995-2000).
Entre 2000 et 2005, il rejoint la présidence de la République en tant que conseiller pour l’éducation, la culture et la communication. Il intègre la Cour des comptes en 2005 et y occupe successivement les postes de conseiller maître à la quatrième chambre, responsable du secteur Affaires étrangères, premier avocat général au Parquet général, président de chambre et rapporteur général.

Roch-Olivier Maistre s’est vu décerner les titres d’officier de l’ordre national de la Légion d’honneur, d’officier de l’ordre national du Mérite et de commandeur des arts et lettres.

Photo : DR

John MCVAY

Directeur exécutif de l'association des producteurs indépendants britannique Pact UK

John McVay est le directeur executif de Pact, la principale de producteurs cinématographiques et audiovisuels britannique.
John travaille depuis 1986 dans la création de programmes, que ce soit en tant que producteur ou consultant. Avant de rejoindre Pact, John McVay a été directeur du centre de recherche pour la télévision et l'interactivité à Glasgow, directeur de l'éducation à Scottish Screen, directeur executif de Scottish Broadcast and Film Training. Il a par ailleurs travaillé pour plusieurs sociétés de production indépendante.
John participe à de nombreuses discussions avec le gouvernement britannique ou des institutions internationales sur les sujets des industries créatives ou de l'audiovisuel, et a d'excellentes relations avec tous les principaux partis politiques britanniques, assemblées et parlements. 
John est membre du Creative Diversity Network et du Creative Industries Council. John est le responsable de la campagne britannique du marché unique numérique, et est le porte-parole britannique de la Creative Coalition Campaign.
John a également été le Président du CEPI, l'association pan-européenne des producteurs audiovisuels. 
A Pact, John a dirigé la campagne à l'origine de modifications dans le Communications Act de 2003, plaçant le Royaume-Uni comme le pays avec le secteur de production indépendant le plus compétitif et créatif. Recemment, il a dirigé la campagne garantissant la défense des droits de propriété intellectuelle pour les producteurs britanniques. 

Photo : DR

 

Radu MIHAILEANU

Cinéaste, Vice-Président de L'ARP

Radu Mihaileanu fuit la Roumanie en 1980 durant la dictature de Ceaușescu pour se réfugier en France, en passant par Israël. A Paris il étudie le cinéma à l’IDHEC, puis exerce le métier d’assistant réalisateur notamment auprès de Marco Ferreri avec qui il collabore pour le téléfilm Le Banquet en 1989. En 1993 sort Trahir, son premier long métrage en tant que réalisateur dont il écrit aussi le scénario. Son deuxième long métrage, Train de vie  obtient un succès international, notamment grâce à deux prix gagnés durant le Festival de Venise en 1998 et au Prix du Public obtenu à Sundance, deux fois nommé aux César. Après une rencontre avec des immigrés éthiopiens en Israël, il réalise, co-écrit et coproduit en 2005  Va, vis et deviens, consacré par le César du meilleur scénario original l’année suivante, après avoir glané plusieurs prix lors de la Berlinale 2005. En 2009 sort Le Concert (qu’il réalise, co-écrit et coproduit), qui attirera près de 2 millions de spectateurs en France et qui sera un succès mondial culminant avec une nomination aux Golden Globes. En 2011, Radu Mihaileanu sort La Source des femmes (qu’il réalise, co-écrit et coproduit). Le film est en sélection officielle au Festival de Cannes 2011. En 2013 il initie, coécrit et produit Caricaturistes – Fantassins de la Démocratie, documentaire pour le cinéma sur 12 caricaturistes du monde entier. Le film, qui défend la liberté d’expression, est en Sélection Officielle Hors Compétition à Cannes 2014. En 2016 sort sur les écrans L’Histoire de l’Amour, qu’il réalise, coécrit et coproduit. Il écrit deux livres : « Une vague en mal de mer » (poèmes), « Va, vis et deviens » (roman), et une pièce de théâtre : « Mensonges d’un bouffon ». Radu Mihaileanu est fait chevalier puis officier dans l’ordre des Arts et des Lettres en 2007 et 2014, et chevalier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2011. De 2009 à 2011, et de 2017 à 2019, il est Président de L’ARP.

Photo : DR

Julien MOKRANI

Réalisateur

Julien Mokrani est un auteur, réalisateur et directeur artistique basé à Paris.

Son premier court-métrage « Batman : Ashes To Ashes » le projette sur la scène internationale. Avec « Vacuity » un clip réalisé pour le groupe de musique Gojira, il gagne des prix d'excellences pour la qualité de son travail ce qui lui permettra de produire et réaliser des publicités pour de grands groupes comme Ubisoft, Universal, Intel ou Adidas. Il produit ensuite les pilotes de la dernière série phare d’OCS Signature « Lazy Company », réalisée par Samuel Bodin. 

Julien réalise ensuite le court-métrage « Welcome to Hoxford » avec Jason Flemyng et Dexter Fletcher, basé sur le comic book de Ben Templesmith (dessinateur de « 30 Jours de Nuits »). 

2 ans chez Ubisoft comme réalisateur et directeur artistique des trailers de The Crew et Ghost Recon Wildlands, lui permettront de travailler dans les moteurs temps réel. 

Sa dernière aventure a été la production artistique sur la mini série animée Alien Isolation pour la Fox (utilisant des techniques de tournage virtuel)

Aujourd'hui, Julien écrit son premier long métrage qui sera produit par The Project (Errementari, The Sonata). Il travaille en parallèle à la conception d'une expérience narrative en réalité virtuelle « Lights » produit par Atlas V (I, Philip) et déjà soutenu par le CNC et la bourse Beaumarchais.

Photo : DR

Richard PATRY

Exploitant, Président de la FNCF

Richard Patry est le président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) et de Chambre Syndicale des Cinémas de Normandie. Exploitant, il est le Président Directeur Général de Nord-Ouest Exploitation Cinéma (NOE Cinéma), qui possède neuf cinémas et en programme 33. Dès 1982, il travaille pour les cinémas Mercure d’Elbeuf. D’abord contrôleur, puis opérateur projectionniste, il prend rapidement la direction d’exploitation. En 1987, il rachète les quatre cinémas Mercure d’Elbeuf, fondant ainsi le groupe NOE Cinéma, qui continuera à se développer par des rachats successifs en Normandie, dans l’Est de la France et en Région Parisienne. En Janvier 2013, il succède à Jean Labé à la présidence de la FNCF. En mai 2014, il est classé 19e personnalité la plus influente du cinéma français par le journal Les Echos.

Photo : DR

Sylvie PIALAT

Productrice - Les Films du Worso

Créée en 2003 par Sylvie Pialat, la société Les films du Worso a accompagné des réalisateurs du monde entier. Benoît Quainon l’a rejoint en 2006 et en est producteur associé depuis 2015. Nourrie d'énergie et de désir, la société s’est développée et diversifiée depuis sa création dans la production de ses films avec une équipe marquée par un esprit de famille.

En 15 ans d’exercice, Les films du Worso compte à son actif la production d’une quarantaine de longs métrages pour le cinéma, quelques fictions et documentaires pour la télévision et une trentaine de courts métrages, comprenant des films de Guillaume Nicloux, Alain Guiraudie, Xavier Beauvois, Cédric Kahn, Abderrahmane
Sissako, Joachim Lafosse ou Corneliu Porumboiu. 13 films ont été sélectionnés au Festival de Cannes et le catalogue cumule 28 nominations aux César (dont 10 récompenses) et une nomination pour l’Oscar du Meilleur film international en 2014 avec TIMBUKTU. Sylvie Pialat a été distinguée, deux années consécutives, par l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma avec le Prix Daniel Toscan du Plantier récompensant le meilleur producteur de l’année.

Photo : DR

Bruno STUDER

Député (LREM) du Bas-Rhin
Président de la Commission des Affaires Culturelles et de l'Education

Bruno Studer est né le 18 juin 1978 à Colmar. Il est professeur d’histoire-géographie dans un collège à Strasbourg situé en réseau d’éducation prioritaire et Député (LaREM) de la 3ème circonscription du Bas-Rhin depuis le 18 juin 2017. Il a été élu le 27 juin 2017 Président de la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation.
Après un premier cursus au Conservatoire royal de Bruxelles, Bruno Studer poursuit une formation universitaire en Géographie à Arras (1996-2000) puis intègre l’IUFM de Nancy (2000-2002). Il commence sa carrière d’enseignant en 2002 dans un collège de Liverdun (Meurthe-et-Moselle) avant de passer une année d’enseignement à Leverkusen en Allemagne en tant que professeur invité. Après cette expérience outre-rhin il intègre le lycée Robert Schuman à Metz jusqu’en 2006 puis la section « Abibac » du lycée Jeanne d’Arc à Nancy de 2006 à 2011. En 2011, il est admis dans le cursus Prep’ENA à l’IEP de Strasbourg où il suit des formations en finances publiques, droit public et droit européen. En 2013, il demande à intégrer un établissement se situant en réseau d’éducation prioritaire et rejoint le collège Sophie Germain à Strasbourg où il enseigne jusqu’en juin 2017.
En politique, Bruno Studer est d’abord engagé à l’UDI avec lequel il a fait campagne pour les municipales de 2014 à Strasbourg. En avril 2016 il adhère au mouvement En Marche et devient coordonnateur de la Grande Marche dans le Bas-Rhin. Il est ensuite nommé référent départemental par Emmanuel Macron.

Photo : DR

Alain SUSSFELD

Directeur général du Groupe UGC

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, licencié en droit et en sciences économiques, Alain Sussfeld a été Secrétaire général du Groupe UGC de 1972 à 1981, avant d'en devenir le Directeur général en 1981.

Il est également Président de la Société des Producteurs de Cinéma et de Télévision (PROCIREP) et de l'Association Nationale de Gestion des Oeuvres Audiovisuelles (ANGOA).

Alain Sussfeld est aussi administrateur de Cofiloisirs et de la Sofica UGC1.

Alain Sussfeld est Officier de la Légion d’honneur.

 

Photo : DR

Cécile TELERMAN

Cinéaste de L'ARP

Membre de L'ARP depuis 2007, Cécile Telerman est l'auteure de Tout pour plaire (2005), Quelque chose à te dire (2009) et Les Yeux jaunes des crocodiles (2015), d'après le roman de Katherine Pancol. Elle a également collaboré au scénation de Je fais le mort de Jean-Paul Salomé (2013)

 

Crédit photo : Maxime Grossier

Thomas VALENTIN

Vice-Président du Directoire en charge des Antennes et des Contenus, Groupe M6

Dès les premiers jours de la chaîne, il rejoint M6 en tant que Délégué à la fiction et aux Relations internationales jusqu’en novembre 1989, puis Directeur de l’unité Fiction et documentaires et Délégué aux Relations internationales jusqu’en décembre 1990, Adjoint au Directeur des Programmes et Directeur des Achats et des productions en 1991. Nommé Directeur des Programmes de M6 en mars 1992 puis Directeur Général Adjoint en mai 1996, il est Vice-président en charge des Programmes de juin 2000 à janvier 2007. Thomas VALENTIN a été, en 1986 et 1987, responsable de la préparation de la candidature de la CLT à une chaîne de télévision en France. De 1984 à 1987, il a été Attaché de Direction à IP France, chargé du dossier satellite, des analyses macroéconomiques et du développement de RTL-Télévision en France. De 1981 à 1984, il a été Directeur du département Communication de l’Ambassade de France à New-York. Thomas VALENTIN est diplômé de l’université de Stanford (Californie) en Communication (Master of Arts in Broadcasting) et titulaire d’une maîtrise de physique et d’un DEA d’optique de l’université de Paris.

Crédit photo : Ade ADJOU/M6

Franck WEBER

Directeur du développement de Gaumont

 

Après des études de droit à l'Université Paris Paris XI, Franck Weber devient chargé de production de la cinéaste Agnès Varda. En 2000 il est coordinateur éditorial cinéma de Canalplus.fr, puis en 2003, responsable éditorial cinéma des chaines Canal+ et 2008 directeur des acquisitions du cinéma français chez Canal+. En 2015 il rejoint les équipes de Gaumont en temps que chargé du développement

 

Photo : DR

Propulsé par FestiCiné