ABDERRAHMANE SISSAKO, PRéSIDENT DES RENCONTRES – 2014
PRENDRE LES BONNES DECISIONS
(DR)
Les Rencontres Cinématographiques de Dijon ont cette particularité bien à elles de réunir, sur un lieu et sur un temps très concentrés, une variété de personnalités, de parcours, d’intérêts et d’idées.

Pour les cinéastes que nous sommes, que nous venions de tourner un film sur la guerre tchétchène, sur la folie des djihadistes, ou sur la rencontre entre un sans-papier et une cadre supérieure, il est toujours troublant de constater que le Film ne peut être seulement considéré à travers un angle artistique. Très rapidement il nous échappe, devient l’objet de négociations et de compromis, une valeur plus ou moins ajoutée, il engage les responsabilités financières et morales de diverses parties, et nous le partageons avec tous ceux qui, financeurs, éditeurs, diffuseurs, espèrent à juste titre qu’il tiendra ses promesses.

Et alors que dans certaines parties du monde les cinéastes sont enfermés et réduits au silence, nous avons énormément de chance de participer, tous à notre façon, au dynamisme et à l’énergie d’un secteur qui a encore beaucoup à dire et à montrer. Pour continuer à produire les films et à les réaliser librement, pour maintenir une politique de diversité et de soutien aux cinémas du monde, nous devons prendre les bonnes décisions :

Ne pas négliger que les films sont bien souvent de plus en plus difficiles à financer, et accompagner en conséquence la mutation de nos modèles économiques.
Ne pas oublier que les films sont faits pour être vus, soutenus, débattus, sur tous les modes de diffusion et par tous les publics, et déverrouiller les freins à leur circulation.
Ne pas renoncer à nos ambitions artistiques, et défendre l’exigence, la singularité et la curiosité auprès de ceux qui se veulent partenaires du cinéma.

Je souhaite à toutes et tous de riches et belles Rencontres.