Pierre Lescure, Président d’Honneur des Rencontres – 2013
N’attendons pas qu’il soit trop tard pour agir

Pour la 23ème fois, les Rencontres Cinématographiques de L’ARP réunissent, en Bourgogne, l’ensemble des décideurs du cinéma français, et certains de leurs partenaires européens, afin d’échanger sur les sujets au cœur de la profession.

Auteurs, réalisateurs, producteurs, distributeurs, représentants des chaînes, des fournisseurs d’accès, plateformes, pouvoirs publics et institutions… Des métiers bien différents, mais qui tous concourent à la création, à la fabrication des films, et leurs rencontres avec les publics.

Les technologies évoluent mais l’histoire est un éternel recommencement, et nous sommes appelés, lors des Rencontres de L’ARP, à évoquer une nouvelle fois la cohérence entre l’évolution des modes de diffusion et autres exigences numériques, avec les engagements financiers et responsabilités de tous les partenaires du cinéma.

Plus que jamais, nous continuons de défendre une certaine idée du cinéma européen, et de nous mobiliser autour du principe d’exception culturelle. Dans une Europe en crise économique et politique, si nous, professionnels, ne protégeons pas tous les cinémas européens, des plus forts aux plus fragiles, nul ne le fera à notre place. Et je crois que nous sommes tous et chacun unanimes à penser : n’attendons pas qu’il soit trop tard pour agir.

Alors que les grands groupes sont de plus en plus puissants, et les acteurs indépendants de plus en plus fragiles, il ne paraît pas inutile de s’interroger sur un meilleur équilibre et une meilleure transparence économiques.

Enfin, n’oubliant pas que sans les techniciens et soutiens de toutes parts, il serait impossible de réaliser nos œuvres avec professionnalisme et compétence, je sais que nous allons tenter de dépasser le débat passionné de la convention collective, pour réfléchir à la meilleure façon de travailler ensemble. Et ce ne sera pas le moindre des enjeux de ces Rencontres.

Contradictoires et constructifs, passionnés et responsables, les débats, pour la 23ème fois, et plus que jamais, seront tout cela.

J’ajoute que je suis honoré que cette Présidence m’ait été proposée cette année. Je ne suis pas cinéaste. Mais, comme on dit, « j’aime beaucoup ce que vous faites ».

Très belles Rencontres à toutes et tous.