Michel Hazanavicius, Président de L’ARP – 2013
L’exception culturelle aux Rencontres de Dijon
© Maxime Grossier
Exceptionnellement, les cinéastes de L’ARP ont décidé cette année de déléguer la Présidence d’Honneur des Rencontres Cinématographiques de Dijon à Pierre LESCURE, Président de la Mission Acte II de l’Exception culturelle.

Pour la première fois, et de manière tout à fait exceptionnelle, ce n’est donc pas un cinéaste qui présidera les débats des exceptionnels professionnels du cinéma.

L’année qui vient de s’écouler est témoin d’un grand bouleversement général.

Les échanges chaotiques autour de la tribune de Vincent Maraval, de la convention collective ou encore les altercations  exceptionnelles avec les autorités bruxelloises nous imposent, chacun à leur manière, de repenser notre système. Parce que nous voulons que notre cinéma continue à nous donner les raisons de nous enorgueillir.

Grâce au travail exceptionnel de Pierre Lescure et de son équipe, le rapport de la Mission Acte II de l’Exception culturelle a posé des jalons essentiels pour la création à l’heure du numérique, dessinant les lignes d’un écosystème adapté aux nouveaux modes de diffusion, ainsi qu’une vision courageuse et ambitieuse de la culture.

C’est la raison pour laquelle les cinéastes de L’ARP ont décidé, par exception cette année, de déléguer la Présidence des Rencontres, non pas à un cinéaste, mais à un Ami de la création.

Bonnes Rencontres à tous.